Accueil > Services > Traitement eau chaude sanitaire

Traitement eau chaude sanitaire

Socomari a débuté ses activités il y a 35 ans en luttant avec succès contre les phénomènes de corrosion apparaissant dans les circuits d'eau chaude sanitaire. Socomari a mis au point le premier produit de conditionnement à base de silicate et phosphate en France.

Socomari obtient l'autorisation du ministère de la Santé en 1965 pour son procédé Exasil et finalement l'attribution du premier avis technique par le C.S.T.B. L'eau alimentant les installations de distribution d'eau froide et les installations de production et de distribution d'eau chaude peut donner lieu à de nombreux désordres :
Dépôts de tartre et de boues diminuant les échanges thermiques et entravant la circulation.
Corrosion pouvant aller jusqu'à des percements.

 

L'intérêt de traiter l'eau est donc de :

 

- Permettre à l'eau de conserver son caractère de potabilité et d'être conforme aux normes en vigueur.
- Inhiber la corrosion et assurer la pérennité des installations.
- Empêcher l'entartrage afin de faciliter les échanges thermiques et de réaliser des économies d'énergie.


Le conditionnement de l'eau chaude sanitaire au moyen d'un inhibiteur de corrosion s'impose dans les cas suivants :


L'eau est traitée par adoucissement. L'eau chaude véhiculée considérée à 20°C se trouve dans une ou plusieurs des conditions figurant dans le tableau ci-après (Extrait du DTU 60-1 Ad 4) :

 

 

Résistivité < 2200 W.cm
Résistivité > 4500 W.cm
TAC < 8°f
CO2 libre > 15 mg/
THCa < 8°f
SO42- > 10°f
Cl- > 10°f

Remonter en haut de la page