Accueil > Services > Traitement tours aéro

Traitement tours aéro

 

CIRCUIT D'EAU DE REFROIDISSEMENT AVEC TOUR A EVAPORATION

 

Le circuit de refroidissement a pour principale fonction d'évacuer des calories.Pour cela, l'air et l'eau sont mis en contact dans une tour contenant un garnissage approprié.
Dans un circuit semi-ouvert, le refroidissement est réalisé par l'évaporation de l'eau et donc par récupération de la chaleur latente d'évaporation. Une fois refroidie, l'eau peut être réutilisée : elle est recyclée. L'eau évaporée est considérée comme pure, les sels de cette eau sont donc concentrés dans le circuit.

L'eau évaporée devra être remplacée. Il faut réaliser des purges afin d'éviter une concentration croissante des sels qui atteindraient rapidement la limite de solubilité, et donc se déposeraient dans le circuit.
On retiendra que l'appoint doit compenser :
- l'évaporation,
- les purges,
- l'entraînement vésiculaire.

Afin de simplifier les calculs, on considère que l'entraînement vésiculaire fait partie des purges. Régulation de l'appoint d'eau :La quantité d'eau évaporée est donnée par le formule suivante :

 

E = Q / 560(ou E : Evaporation en l/h et Q : Puissance thermique en Kcal/h)

On considère que 100 % de l'échange se fait par récupération de la chaleur latente. La quantité d'eau à éliminer par les purges est donnée par le taux de concentration maximale que l'on peut admettre dans le circuit.

Le taux de concentration. Il est fonction :
- de la salinité de l'eau d'appoint,
- de la température de l'élément le plus chaud (température de peau)

Pour maintenir une salinité constante dans le circuit, il faut :


P = E / (N-1)(ou P : Purge en l/h; E : Evaporation en l/h et N : Taux de concentration)


Parallèlement à cette régulation de salinité dans le circuit, il faut s'affranchir des phénomènes de corrosion et d'entartrage.
En effet, l'augmentation de la salinité de l'eau favorise la corrosion et l'entartrage. Il est donc nécessaire de conditionner l'eau.

Plusieurs choix de traitements sont possibles :

- Haut pH libre avec appoint eau brute,
- Haut pH libre avec appoint eau traitée (TH régulé)
- Bas pH Haut pH libre avec appoint eau brute : Cette méthode consiste à travailler à un pH de l'ordre de 8,6 - 8,7.

Ce pH est facilement obtenu par le dégazage du C02 libre au niveau de la tour de refroidissement. A ce pH, l'eau est entartrante.
Il est donc nécessaire d'injecter des dispersants. Ce type de traitement permet d'obtenir un taux de concentration de 2 maxi.
Avantage : faible investissement en matériel.
Inconvénient : consommation d'eau. Haut pH libre avec appoint en eau adoucie : L'eau d'appoint étant partiellement adoucie, on maintient dans le circuit un TH donnant à l'eau un caractère légèrement entartrant.
Le taux de concentration est de l'ordre de 3.
Il en résulte une économie en eau d'appoint et en produits chimiques.
Prévoir d'injecter des produits à base de dispersants et d'inhibiteurs de corrosion.
Avantages : économie d'eau, peu de suivi, pérennité des installations, investissement modéré. Bas pH La dernière méthode (bas pH) est très efficace, mais demande un suivi de l'installation très poussé.
Ce type de traitement sera réservé au volume de circuit dépassant 300 m3.

Remonter en haut de la page